Le tarot des origines

Voyance gratuite

Le Tarot de Marseille, le tarot
 des origines

Le plus ancien jeu de Tarot de Marseille connu est 
conservé a la Bibliothèque Nationale de Paris. II a été
 crée par Jean Noblet, un maitre cartier parisien. Ce jeu 
date de 1650, est considéré conventionnellement comme 
le tarot des origines. Apres cette date, on en conserve
 d’autres comme celui de Jean Dodal (Lyon) de 1701, de
Payen (Avignon) de 1713, ou celui de Nicolas Conver,
élaboré en 1760 a Marseille et qui donna ce nom de
« Tarot de Marseille ». On se pose bien sur la question 
de savoir s’il existait avant ces tarots conservés, des 
tarots de Marseille antérieurs. Encore une fois, on ne 
peut que rester sur des interrogations sans réponse.

La différence entre le Tarot de Marseille et les autres
 tarots conservés du XVe siècle, réside dans le traitement de l’image et des sujets évoqués.

Ces représentations sont clairement issues de l’iconographie médiévale. Cette constatation nous guide et nous donne un 
axe de lecture possible, lecture employée dans de nombreuses « voyance gratuite ». On peut donc s’appuyer sur
 des images médiévales existantes pour mieux cerner quelle scène, ou quel personnage on a voulu dessiner.

Ce tarot se compose de vingt-deux arcanes dits majeurs,
et cinquante-six arcanes dits mineurs (quarante numérales et seize figures ou « Honneurs »).

L’interpretation dans la voyance gratuite

Pour lire ces 
cartes, les connaisseurs font appel a différents outils :
l’iconographie médiévale, la numérologie, mais aussi
les références kabbalistiques, les interprétations bibliques, ou encore le sens des couleurs. Ces grilles de lecture montrent encore une fois que
 le tarot provient de diverses croyances, de pensées
 qui ont participe a son élaboration. Aucune interprétation ne peut se prétendre unique. Chaque carte est
 le fruit d’un mariage de diverses influences culturelles
 et idéologiques.

Publicités