Le bateleur dans le tarot

Arcane I

Le Bateleur

C’est le personnage le plus cabotin et le
 plus amusant qui constitue la première 
lame du Tarot de Marseille. Tel un bouffon dans les cours médiévales, il nous 
invite d’emblée à entrer dans l’univers
 du tarot. « Approchez !, semble-t-il nous 
dire, « Approchez, et venez voir mes 
tours de passe-passe ! ».
En réalité, ce ne sont pas des 
tours qu’il veut nous présenter sur sa table, mais un 
clin d’oeil aux trois grandes familles d’arcanes mineurs 
du jeu de tarot avec lesquelles il va jongler.
 En effet, le Bateleur, de l’ancien français baastel signifiant « tour de magie », est représenté sous le nombre 1
er en chiffre romain. Le Bateleur est celui qui, dans les
 rues, distrait les foules et les prend à partie avec ses 
pitreries. Il est de face, le regard tourné vers notre gauche. Son vêtement est, pour l’essentiel bleu et rouge, 
et ponctué de jaune au niveau de la ceinture et des 
manches. Il porte un chapeau rouge et jaune en forme 
de 8 couché. Ses pieds sont chaussés d’une chaussure bleue et d’une rouge. Sa chevelure blanche mi-longue
 se termine en boucles jaunes soigneusement dessinées. Il tient dans sa main gauche un bâton, et dans 
sa main droite, entre le pouce et l’index, un rond qui 
semble représenter un denier, ancienne monnaie française de cuivre. Par son geste de la main gauche, on devine qu’il va jongler avec le bâton et le sou, ou, en tout cas, les rassembler pour en faire quelque chose.
La table, installée devant lui, ne possède que trois 
pieds. Le dessin est fidèle aux représentations 
médiévales où la perspective n’est pas celle adoptée par la suite à la Renaissance. En effet, à cette époque, les 
peintres d’enluminures ne cherchaient pas à représenter exactement la réalité telle qu’elle existait sous leurs yeux, mais plutôt l’idée qu’ils s’en faisaient, ils voulaient avant tout raconter un récit, illustrer des textes 
religieux et seule la fidélité au texte comptait. Les
 cartes du Tarot de Marseille ont été dessinées dans cet esprit.
Sur cette table est exposée une série d’objets que l’on 
s’accorde à analyser comme les trois grandes familles
 d’arcanes mineurs :
> coupes ou gobelets – une jaune et une rouge.
> deniers – deux rouges et quatre jaunes.
> épée ou couteau appelé aussi «dague» – lame blanche
 et manche bleu.
Il reste trois autres éléments sur cette table : le fourreau bleu de l’épée, deux dés et une petite besace 
jaunes. D’autre part, cette scène semble se dérouler dans un paysage champêtre. On aperçoit des touffes 
d’herbe verte à ses pieds et, au loin, un cyprès légèrement 
courbé par le vent.

Analyse de la carte
Commençons par analyser les couleurs que porte
 le Bateleur. Elles ont un sens, comme nous 
l’avons vu et on va les retrouver tout au long du Tarot de Marseille.
Sur cette lame, le bleu et le rouge sont présents de 
manière équilibrée. Le Bateleur parle donc sur le registre de l’esprit (bleu) et sur celui des passions terrestres 
et du matériel (rouge). La force mentale, l’intelligence, 
symbolisées par le jaune sont largement présentes 
aussi au niveau des bras et de la tête. Ses cheveux blancs et dorés au bout expriment l’intelligence (doré) 
qui résulte de l’expérience apportée par l’âge (blanc).
Toutes les couleurs primaires se rejoignent en lui, et il 
concentre ainsi tous les possibles. II possède à la fois 
le savoir de quelqu’un qui a vécu, et l’impatience du jeune homme qui se lance dans la vie adulte. 
Le Bateleur cherche à nous montrer quelque chose.
 II nous intrigue. C’est un personnage actif qui, grâce 
à ses instruments, peut agir et nous émouvoir, nous 
étonner. II possède un savoir qu’il est apte aussi à nous apprendre. Ce savoir semble être celui des mystères du tarot. Mais il n’a pas encore commencé son
 tour, il est sur le point d’agir. Son corps est de face. 
II va agir, mais son visage est détourné de l’action à
 venir. 
On comprend qu’il s’accorde un instant de réflexion 
avant de réaliser son geste. Son regard se tourne vers 
notre gauche, vers le passé, ou vers l’avenir pour certains, en tout cas il lance comme un air de défi. 
Le Bateleur a sorti ses principaux attributs pour entreprendre ses numéros, et sa besace en renferme certainement encore d’autres. Non seulement ces instruments symbolisent les arcanes mineurs, mais également 
les quatre éléments :
> les deniers, associés a la terre
> l’épée à l’air
> les coupes à l’eau
> le bâton au feu
Par ailleurs, d’après certains spécialistes, les dés posés sur la table auraient pour nombre 1 et 5 soit au total 
6. Or, en numérologie, si l’on cherche la valeur secrète de 6 et que l’on effectue une addition théosophique, on
 obtient : 1+2+3+4+5+6 = 21, soit le nombre d’arcanes 
majeurs du tarot (excepté le Mat dont on verra le rôle neutre). Il rassemble ainsi toutes les données terrestres et spirituelles.

Sens du Bateleur dans votre jeu
Le sens d’une carte dépend bien sûr de sa position
 dans le jeu, toutefois on peut relever des constantes:
Aspect positif
Le Bateleur, à la fois mage, magicien et illusionniste,
 par sa volonté, agit sur le monde de la nature et celui
 de la vie. II symbolise le moment de l’initiative et celui de faction. C’est pourquoi il présage, lorsqu’il est tiré, 
un fait marquant, le point de départ d’un événement
 important. Il représente aussi la jeunesse, celle qui
 cherche les sensations, les expériences et n’a pas peur 
de se lancer. C’est la carte de la vitalité et d une santé 
favorable, selon la place de la carte dans le jeu, ou
 parmi les autres cartes qui l’entourent.

Aspect négatif
Selon le tirage, sa présence peut aussi exagérer ces
 traits. Ce personnage débrouillard devient quelqu’un
 de dispersé et qui a du mal à se concentrer. C’est un
indécis qui doit apprendre à maitriser son impulsivité
et son manque de patience. Si la question touche la
sante, le consultant a une tension nerveuse trop élevée,
des maux de tête et des insomnies. De même, lorsque
la carte est renversée, il annonce une dispute, voire un
violent conflit, ou de mauvais choix financiers.
Position dans le jeu
> Première carte tirée :
Le consultant est une personne énergique, qui réagit à la moindre occasion. Il recherche les nouvelles propositions, les nouveaux challenges.
> Autre position dans le jeu :
C’est toujours le symbole du commencement. Cette
carte vise la jeunesse, l’avenir, elle ajoute de la spontanéité au jeu. En fonction des lames qui l’accompagneront, le bateleur signifiera le désir d’entreprendre,
les initiatives, la vigueur dans l’action ou une période
de renouveau.

Sens pour le tirage astrologique
> En Maison I : le Bateleur représente le consultant. Il
indique qu’il a une force de caractère telle qu’il est
apte à tout tenter, et à se tirer d’affaire dans tout ce qu’il entreprend.
> En Maison II : les finances peuvent s’améliorer si le
consultant se prend en main, et s’il s’impose clairement.
>
En Maison III : les frères et soeurs prennent une place importante moralement, et sont toujours là en cas de difficultés. Cela peut marquer aussi une rencontre fortuite qui peut s’avérer être une belle et durable relation.
>
En Maison IV ; le Bateleur prévient d’une nouveauté matérielle du point de vue familial. Peut-être l’acquisition d’un nouveau bien immobilier ou le choix
d’une nouvelle maison.
> En Maison V : la relation amoureuse se passe à merveille et une naissance semble être envisageable. Le domaine créatif est également favorisé.
> En Maison VI : le Bateleur annonce un profond
changement professionnel qui est du fait du consultant lui-même.
> En Maison VII : le domaine mondain est propice au
Bateleur. II sait plaire, et grâce à cette capacité, il
arrive facilement a ses fins.
> En Maison VIII : il annonce un apport d’argent et
peut-être aussi la fin d’une histoire ou d’une relation.
> En Maison IX : le Bateleur favorise les recherches et
les réflexions en vue d’un travail. Les déplacements, le changement de paysage, les rencontres permettront de faire évoluer une situation amoureuse compliquée.
>
En Maison X : I’analyse de cette maison se fait toujours en parallèle des maisons 1 et 4 ; cependant d’une manière générale, Ie Bateleur indique qu’une
prise de décision marquante dans Ie domaine social
va avoir lieu.
>
En Maison XI : le consultant est bien entouré et ses projets, aussi complexes soient-ils, reçoivent des
appuis de toutes sortes.
>
En Maison XII (maison liée à la maladie, à l’échec, à l’inconscient et aux frustrations) : il ne réserve rien
de positif, et signifie que le consultant fait face à de nombreuses difficultés, et a besoin de résoudre un
certain nombre de questions pour pouvoir commencer de nouveaux projets, ou entamer une nouvelle
histoire amoureuse. Or, le Bateleur prend des risques
et agit sans prendre Ie temps de la réflexion. Dans ce domaine, il faudra que le consultant acquière de la
prudence, et se donne le temps d’agir.

Publicités