Le Pape dans le Tarot

La figure du Pape est un retour au
savoir divulgué par la parole, à l’enseignement. Comme la Papesse, il
s’adresse à nous pour nous initier. Cette fois, on trouve à ses pieds les destinataires de son message. Le Pape, assis, se tient devant deux colonnes bleues à chapiteau. Son visage est
marqué par l’âge avec sa longue barbe et sa chevelure blanches. Son regard
est doux et bienveillant. Il porte une lourde tiare à trois rangées quasi identique à celle de la Papesse.
Une cape rouge bordée d’or recouvre sa longue robe
bleue. Sa main gauche, habillée d’un gant jaune sur lequel est dessinée, semble-t-il, une croix de Malte,
tient une croix à trois branches et à long manche.
II fait de sa main droite, le signe de la bénédiction
en direction de deux personnages situés au premier
plan. En effet, deux moines, que l’on reconnait à leur tonsure, se tiennent dos à nous. On distingue un troisième moine dont on ne voit que le bras gauche. La
majesté du Pape est renforcée par la petite taille de
ces moines en admiration. Ces deux personnages ne se ressemblent pas. Celui de droite porte une cape rouge et sa tonsure est couleur chair, tandis que le
moine de gauche porte une cape jaune, un couvre
épaule rouge et un chapeau bleu pendu dans son dos. Le centre de sa tonsure est jaune.

Analyse de la carte


Le Pape est l’intercesseur, celui qui permet aux hommes
de communiquer avec le divin, le spirituel. Sa croix rappelle qu’il gouverne sur les trois plans : terrestre. moral
et spirituel. La couleur bleue, rattachée au domaine spirituel, domine cette carte. Les colonnes bleues représentent l’entrée symbolique du temple antique et d’une
manière abstraite, du monde inaccessible aux mortels.
Le temple de Salomon, roi biblique, s’ouvrait sur deux
colonnes nommées Jakin et Boas, qui apportaient solidité et protection a l’ensemble. Elles étaient également
là pour interroger le fidèle, qui devait se demander s’il
méritait ou non d’entrer. Le Pape reprend ce rôle. De sa main droite, il indique le bon chemin et donne l’absolution à celui qui a suivi son enseignement. Le moine
de gauche semble avoir reçu l’illumination. II tient ses
bras, vêtus de manches blanches, écartés, les mains
vers le sol en signe de respect. La couleur jaune de sa cape prouve qu’il est dominé par la sagesse et son col
rouge, le fait qu’il agisse pour y parvenir. Le bleu de
son chapeau marque son attachement au Pape et à son
esprit. L’autre moine, à droite, est domine par la couleur rouge. II travaille encore pour atteindre la sagesse.
Le Pape est une figure de guide qui intervient pour
aider les personnes perdues à retrouver une sérénité et
une voie vers une vie plus satisfaisante. Il agit en douceur, en considérant chaque être comme une personne
unique à soutenir et à élever vers la lumière.

Sens du Pape dans votre jeu


Le sens d’une carte dépend bien sûr de sa position dans le jeu, toutefois on peut relever des constantes :
Aspect positif
Cet arcane intervient positivement sur le jeu. Il peut représenter quelqu’un qui va aider le consultant, mais aussi, de manière plus abstraite, la concrétisation d’un partenariat, d’une union, du lancement d’un projet.
Aspect négatif
Cet arcane peut devenir négatif en fonction des cartes qui l’entourent. Il peut exprimer une dispute latente, une erreur de parcours, la rencontre avec un charlatan qui a une mauvaise influence. Cela peut être aussi la prévision d’une rupture.

Position dans le jeu

> Première carte tirée : le Pape déploie ses meilleures qualités. Il est celui qui va soutenir et aider dans toutes les circonstances et dans tous les domaines. Il peut prendre la forme d’un homme de loi ou d’un professeur.
> Autre place dans le jeu : il reste toujours cette personne prête à aider gratuitement ou moyennant finances.
> Aux côtés de l’Amoureux : il présage un mariage.
> Aux côtés de la Justice : il annonce la conclusion imminente d’un contrat.

Sens pour le tirage astrologique

> En Maison I : le consultant arrive à une période où il a besoin de se retrouver, se ressourcer. II parvient
par le biais d’un sport, d’exercices de méditation ou de yoga, à s’apaiser et atteint un éveil spirituel qu’il
ne soupçonnait pas.

> En Maison II : les soucis financiers sont passagers
et seront bientôt résolus grâce à la bienveillance du
Pape. 

> En Maison III : le consultant vit de façon plus apaisée les relations familiales et les petits événements
du quotidien. De ce fait, il devient particulièrement agréable à son entourage.

> En Maison IV : l’état de bien-être du consultant influe
sur ses relations avec son entourage et son conjoint.
II les rassure et leur vient en aide.

> En Maison V : I’assurance du consultant favorise
toutes ses relations et ses réalisations intellectuelles.
II se sent bien et en fait profiter les autres.

> En Maison VI : l’état de santé, s’il était mauvais, s’en
trouve amélioré. Le bien-être général du consultant
concourt à ce qu’il prenne le bon côté de la vie.

> En Maison VII : l’assurance du consultant lui permet de résoudre calmement et sans conflit les difficultés
rencontrées avec le conjoint.

> En Maison VIII : les obstacles sont surmontés grâce au
soutien de l’entourage.

> En Maison IX : le consultant va trouver dans la réflexion et le voyage
spirituel des solutions bénéfiques à sa vie de tous les jours.

> En Maison X : le consultant a toutes les chances de
son côté. On peut dire que le Pape a pris la forme
de la bonne étoile et que tout s’améliore.
>
En Maison XI : les amitiés du consultant lui sont bénéfiques et il est important pour lui de continuer
à les entretenir.

> En Maison XII: le Pape continue a présager de bonnes choses, même dans cette Maison des secrets. Un souffle de paix et de quiétude vole au-dessus du consultant.

Advertisements